MENACES SUR LA JUNGLE

Couverture retravaillee redimensionner rpjpg 1Paco, le neveu de Matera a gagné une fortune à une loterie et rejoint son oncle en Guyane. Là, il contracte la fièvre de l'or et se lance dans l'orpaillage au grand dam de Matera. L'or attise les convoitises et les magouilles politiques vont bon train. Paco est kidnappé par une équipe de tueurs et l'épaisse forêt amazonienne se referme sur eux. Le malheureux laisse Carmen son épouse avec sa sœur et Mireille, femme de Breiner, ex-légionnaire. La situation est d’autant plus dramatique pour elles que Matera et son ami Breiner sont en voyage d'affaires en Californie ! En leur absence et n'écoutant que leur amour, leurs tendres épouses prennent armes et initiatives... Associations improbables... Personnages hauts en couleurs...Corruption... Atteintes graves à l'environnement... Violence et humour se mêleront tout au long d'une solide intrigue de 533 pages. Il va se passer de drôles de choses sous la canopée ! Un roman dans lequel la note de bas de page "Authentique" revient souvent... Mais n'est-il pas vrai qu'en Guyane la réalité dépasse souvent la fiction ?

Dans le titre, j'ai mis un S à MenaceS. Je suis un ancien professionnel de la forêt ayant passé vingt ans sur le terrain en Guyane et pense savoir de quoi je parle en la matière. Oui les menaces sur la forêt guyanaise sont diverses, nombreuses et multiformes. Et comme ça se passe sous un couvert forestier réputé hostile et que peu de gens connaissent ou pratiquent, que la lecture de la loi est totalement inadaptée à la situation réelle, etc. Je donne les points GPS d'une centaine de sites d'orpaillage clandestins. Quiconque pourra vérifier. La forêt guyanaise y est considérée comme un personnage à part entière. Je fais aussi état de magouilles administratives et politiques. Vrai ? Faux ? Toute ressemblance avec des évènements etc. Refrain connu... Ce roman est un livre d'action, un pavé dans le marécage de l'orpaillage clandestin ou lègal, mais aussi un plaidoyer pour la protection de l'environnement guyanais. J'ai eu l'ambition de restituer une ambiance la plus proche possible de la réalité.

Extraits :

Chaque effort sur le manche lui arrachait une grimace de douleur et sur ses traits se lisait l'appréhension du prochain virage. Sa blessure avait arrêté de saigner, mais était de plus en plus sensible. La chevrotine s'était bloquée entre sa cage thoracique et la masse musculaire du sein gauche. Sa respiration s'en trouvait considérablement gênée et Everaldo sut rapidement qu'il avait une côte cassée et la plèvre touchée. Mettrait-il la main sur cet or qu'il supposait caché ? Un court instant, le doute l'envahit en même temps que les promesses de gain facile s'évanouirent.

La Guyane et son or facile à prendre, sa population riche…

Il avait tout eu à portée de main et risquait maintenant de tout perdre à cause d'une simple blessure. Il s'en voulait d'avoir volé ce canot. Alimentée par la faim et des conditions de vie pour le moins spartiates, la belle unité du binôme s'était lentement fissurée, ne résistant pas à quelques dizaines de grammes de métal jaune. L'or était là dans sa poche, mais restait inutilisable en ces lieux isolés. La méfiance qu'il nourrissait envers Emiliano s'exacerbait. De plus, la quasi-certitude d'une rapide infection ajouta à ses craintes. Désormais, le temps lui était compté. Everaldo comprit qu'il était seul face à deux ennemis. Il devait agir vite, faire parler Paco, prendre un maximum d'or et quitter cette jungle pour se faire soigner.

Dans un premier temps, liquider Emiliano.

Tant qu'il en avait la force…

Le canot amarré à une roche, ils s'installèrent sur la berge pour une courte pause et mangèrent un poisson boucané accompagné de couac. Une fois son repas pris, Emiliano quitta ses vêtements et s'offrit un bain. Le bandit évaluait la capacité de résistance de son complice. Il n'était pas à un jour près. De toute façon, l'autre ne tiendrait pas longtemps. Il serait vite faible, vulnérable, à sa portée. Le temps jouait pour Emiliano qui n'aurait même pas à attendre la mort de son comparse pour ramasser son or comme un fruit mûr.

Plus d'un kilo pour lui tout seul.

Une fortune…

Sans compter que cet Espagnol finirait par parler et lui en livrerait une quantité bien supérieure.

Pour Everaldo ce n'était pas le moment de lambiner. Sa plaie le lançait terriblement. Il estima l'heure du départ venue et demanda à son complice de piloter à sa place. Emiliano se frictionna encore un instant puis se rapprocha du canot. Dans l'eau jusqu'à la ceinture, il longea la coque alu pour rejoindre la terre ferme. Les deux mains appuyées sur le plat-bord, il regardait vers l'avant. C'est à ce moment que regroupant toutes ses forces, Paco se jeta sur lui, le saisit fermement par la tête et lui planta à plusieurs reprises sa lame dans la gorge. Dérouté par la violence et le caractère imprévu de l'attaque, Emiliano hésita puis, s'aidant des deux mains, tenta de repousser Paco.

Trop tard.

 

FORMAT E-BOOK 529 pages :

https://www.amazon.fr/dp/B07P8N4WRV   USA
https://www.amazon.fr/dp/B07P8N4WRV   UNITED KINGDOM
https://www.amazon.fr/dp/B07P8N4WRV   DEUTSCHLAND
https://www.amazon.fr/dp/B07P8N4WRV   FRANCE
https://www.amazon.fr/dp/B07P8N4WRV   ESPAÑA
https://www.amazon.fr/dp/B07P8N4WRV   ITALIA
https://www.amazon.fr/dp/B07P8N4WRV   NEDERLAND
https://www.amazon.fr/dp/B07P8N4WRV   JAPON
https://www.amazon.fr/dp/B07P8N4WRV   BRAZIL
https://www.amazon.fr/dp/B07P8N4WRV   CANADA
https://www.amazon.fr/dp/B07P8N4WRV   MEJICO
https://www.amazon.fr/dp/B07P8N4WRV   AUSTRALIA
https://www.amazon.fr/dp/B07P8N4WRV   IN

 

FORMAT PAPIER 533 PAGES

USA 533 pages https://www.amazon.com/dp/2951973705 21,90 $
UNITED KINGDOM 533 pages https://www.amazon.co.uk/dp/2951973705 16,95 £
DEUTSCHLAND 533 pages https://www.amazon.de/dp/2951973705 20,72 €
FRANCE 533 pages https://www.amazon.fr/dp/2951973705 20,42 €
ESPAÑA 533 pages https://www.amazon.es/dp/2951973705 20,03 €
ITALIA 533 pages https://www.amazon.it/dp/2951973705 20,13 €
JAPON 533 pages https://www.amazon.co.jp/dp/2951973705 2,617

 

RETOUR PAGE TITRES ET LIENS : http://joeljeandeplanqueecrivain.e-monsite.com/pages/titres-et-liens/Clandestins11a

pollution, menaces, garimpeiros, garimpe, mercure, meurtre, or, sluice, pepite, crime, corruption, drogue, prostituee, pute, viol, action, sang, trafic, clandestin, amalgame, amalgamme, prospection, jungle, guyane, francaise, police, gendarmerie, capitaine, taubira, magouille, politique, prefet, pirogue, paillette, mine, gite, quartz, junkie, dealer, arbre, fleuve, mana, maroni, saint laurent du maroni, chirac, election, concession, avion, ulm, faune, flore, amazonie, destruction, environnement, administration, onf, office national forets, bureau, tourisme, inselberg, client, secte, pedophile, amour, couple, haine, directeur, general, regional, exploitant, forestier, diversification, coque, alu, aluminium, arme, revolver, blessure, californie, matera, killer, broussard, maria, magasin, batee, pioche, diren, minier, brgm, carte, gps, atachi bakka, inini, voyage, action, violence, ecologie, caserne, sabbat, mort, cadavre, drilling, taurus, rapide, presidentielle, mairie, maire, aventure, roman, pompe, camp, everaldo, emiliano, crique, riviere, fleuve, marais, marecage, awara, epine, placer, gps, cantina, ak 47, kalachnikov, balle, infection, pelle, filon, piege, dendrobate, phyllobate, grenouille, liane, cayenne, saint laurent du maroni, deplanque, ecrivain, ouvrage,

 

Ajouter un commentaire